Accueil Actualités "Donner envie aux Nanterriens de venir nous supporter"
"Donner envie aux Nanterriens de venir nous supporter" Imprimer

berbizier3Interview de Pierre Berbizier, manager du Racing Métro 92.

L’équipe du Racing Métro jouera bientôt à Nanterre, qu’est  ce que cela représente pour vous ?

Pierre Berbizier : "C’est l’opportunité de découvrir une ville qui a voulu nous accueillir avec notre projet ; j’ai participé à plusieurs réunions, pour moi c’était essentiel de sentir cette volonté ! C’est donc une bonne base d’échanges pour demain. Après, l’important, c’est  de savoir ce qu’on va en faire par la suite : ce projet matérialise une union, une rencontre, et comme toute rencontre, il y aura de bons et de moins bons moments, l’important c’est qu’on puisse partager ensemble sur le long terme !"


Comment, selon vous, le Racing Métro sera-t-il  accueilli par les Nanterriens ? L’équipe était très soutenue par les habitants de Colombes…

Pierre Berbizier : "Vous savez, quand l’équipe du Racing était aux portes de la 3è division, elle suscitait peu d’intérêt … Petit à petit, le Racing Métro a su créer une vraie relation avec les gens de Colombes. J’espère que demain on pourra garder cette relation avec Colombes et en inventer une autre avec nos nouveaux supporters, ceux de Nanterre.  Notre objectif est double : fidéliser un maximum de supporters des Hauts-de-Seine et se rapprocher des  supporters de Nanterre. Pour cela, il faudra garder notre accessibilité : on l’a fait ici à Antony (lieu actuel du centre d’entraînement), on l’a fait à Colombes et c’est  ce que demain on tâchera de faire avec Nanterre."


Quelles relations voulez-vous nouer avec les clubs de rugby de Nanterre ?

Pierre Berbizier : "S’il devient obligatoire pour tout club du Top 14 d’avoir une équipe féminine, nous sommes ouverts à un rapprochement avec l’équipe féminine de rugby de Nanterre. C’est un projet qui peut s’inscrire dans l’avenir du Racing.
Ce que nous voulons aussi, c’est voir ce qui se fait concrètement au niveau de l’école de rugby à Nanterre, rencontrer les responsables. C’est important pour nous car nous arrivons dans un univers nouveau, l’univers de Nanterre. L’école de rugby du Racing Métro va rester à Colombes, mais nous avons tout intérêt à reproduire avec Nanterre ce que nous avons déjà réussi avec l’école de rugby de l’US Métro (l’équipe d’Antony). Concrètement, nous avions mis en place un projet de jeu commun au niveau des écoles de rugby entre l’US au sud du département et le Racing au nord, avec des journées de détection pour repérer les meilleurs jeunes joueurs. Nous avions mis en place une  filière jeunes pour alimenter la pyramide du haut niveau après le niveau cadets, car l’US Métro n’avait pas d’équipe référente après les cadets. On a su créer un lien avec l’US métro, on fera de même avec l’école de rugby de Nanterre si ses responsables le veulent bien !"


Que pensez-vous pouvoir apporter à Nanterre avec le Racing Métro ? Que souhaitez-vous insuffler à cette ville ?

Pierre Berbizier : "J’espère qu’on sera fidèles à notre état d’esprit et qu’une majorité de gens s’y retrouveront, à savoir : faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux, et avec une certaine élégance ! J’espère que l’on saura partager cet état d’esprit avec Nanterre, qu’on le traduira dans notre engagement sur le terrain à l’Arena, que l’on montrera que l’on est une équipe généreuse et que l’on donnera envie aux Nanterriens de venir nous supporter.
On veut séduire les jeunes, bien sûr, mais aussi les moins jeunes. Les jeunes qui s’identifient souvent aux sportifs de haut niveau et les moins jeunes qui ont envie de partager aussi ces moments-là avec nous. On souhaite avoir le public le plus large possible !!!"