Accueil Actualités La visite du futur site de l'Arena
La visite du futur site de l'Arena Imprimer

visite site bouvets1Point de départ : sur les Terrasses, à hauteur du carillon de Nanterre Préfecture.

D’après les projections et les études de la RATP, 80% des spectateurs se rendront à l’Arena en transports en commun. 20% (essentiellement venus de Nanterre et de l’Ouest parisien) descendront à la station RER Nanterre Préfecture et seront dirigés (par fléchage et stadiers) vers l’une des nouvelles sorties du RER situées sur les Terrasses. Ainsi, le flux des spectateurs pourra s’écouler tranquillement sur une voie piétonne suffisamment large (20 mètres de large).

Alexandre Villatte, de l’EPADESA, précise que la station RER Nanterre Préfecture restera ouverte lors des événements.

La distance entre la gare Nanterre Préfecture et l’Arena est d’environ 600 mètres ; elle est de 750 mètres entre le pôle de transport de La Défense et l’Arena.

Pour éviter une surcharge du parking situé sous les Terrasses, il est prévu de mettre en place des « packages » avantageux spectacle+parking, avec place de stationnement dans les parkings Valmy et PAPB de La Défense (partenariats en cours).

Au fil du cheminement vers le site des Bouvets, Alexandre Villatte fait remarquer le peu d’animation un samedi après-midi sur les Terrasses, tous les commerces étant fermés et le parking offrant de nombreuses places disponibles.


visitesietbouvets2Premier arrêt : au croisement entre les Terrasses et le boulevard Aimé Césaire, au pied du futur emplacement de l’Arena, face à l’Arche.

-Ce sera le seul point important de rencontre piétons-voitures entre la sortie Nanterre-Préfecture et l’Arena (la traversée de la rue Célestin Hébert étant moins problématique). Un système de traversée adapté selon les horaires et la taille de l’événement sera présenté lors de la réunion publique du 7 décembre au Parc, système pouvant aller jusqu’à la fermeture temporaire du boulevard Aimé Césaire.

-Coup d’œil sur les immeubles de logements tout juste finis (Arche en Seine) ou en cours de réalisation (les Balcons de l’Arche). La future Arena viendra s’aligner sur le côté gauche de l’avenue des Terrasses et sur la hauteur des bâtiments construits sur les Terrasses (32m50). Un rehaussement central de l’Arena est cependant envisagé (avec ce rehaussement, le centre de l’Arena devrait atteindre une hauteur de 40 à 45 mètres) mais il ne sera pas visible du sol.

-Cet arrêt au pied de la Terrasse 17 permet de noter le dénivelé important, jusqu’à la Grande Arche, environ 13 mètres 50, soit la hauteur d’un immeuble de 3-4 étages. Cette différence sera comblée par deux aménagements successifs : un parvis longeant l’enceinte et permettant de rejoindre les Jardins de l’Arche et des emmarchements permettant à deux endroits de rejoindre la dalle de La Défense. Une montée douce, confortable pour les spectateurs mais aussi au quotidien pour les habitants du quartier, et qui sera accessible aux vélos, poussettes et personnes à mobilité réduite. La première montée (3 mètres de dénivelé) sera effectuée au pied du parvis, grâce à une rampe et de grands emmarchements.

-Deux contraintes techniques du site sont indiquées aux participants: la présence des usines de ventilation de l’autoroute A14 ainsi qu’un accès pompiers doté d’une aire de retournement. Deux éléments techniques qui devront être maintenus. La rampe d’accès des pompiers sera conservée en l’état sous le parvis, les sorties des usines de ventilation seront, quant à elles, rehaussées.

-Concernant les terrains de sports des Bouvets qui laisseront la place à l’Arena, la loi impose de reconstruire ailleurs les activités sportives détruites avec le terrain. Des accords ont été signés avec la ville de Puteaux qui permettront de déplacer les clubs sportifs dans de nouveaux équipements sur l’île de Puteaux.


Second arrêt : au pied de la jetée Chemetov.

-Le site est pour l’instant un véritable no man’s land, qui sert surtout de stockage de matériaux pour les divers chantiers de la zone.
-La rue des Longues Raies sera prolongée entre les trois tours de la Société Générale et jusqu’à la RD 914. Elle devrait rester piétonne en partie mais accessible aux services techniques, pompiers et riverains.
-La jetée Chemetov sera conservée mais son accès sera fermé lors des événements. Cette jetée, conçue comme un belvédère, est un lieu de promenade très apprécié des employés de La Défense. L’escalier (accueillant 500 kilos maximum) qui y mène sera remplacé à terme par un ouvrage plus solide et plus confortable.
-Un immeuble de logements sera construit entre l’Arena et la Grande Arche de La Défense, dans l’axe des Terrasses.
-Le centre de tri de la Poste sera conservé en l’état.

 

Troisième arrêt : en haut et au bout de la jetée Chemetov.

-Le principal cheminement piétonnier entre l’Arena et l’Arche de la Défense aboutira à la dalle Valmy très peu utilisée actuellement. Ce nez-de-dalle, pour l’instant non achevé, sera élargi à environ 12 mètres de large, prolongé par une rampe,  un escalier et un ascenseur permettant de descendre dans les Jardins de l’Arche depuis la dalle.
-Au pied de l’escalier et de l’ascenseur, une rue piétonne éclairée et sécurisée, bordée de commerces (centre de fitness, cafés) est prévue sous la jetée, au cœur des Jardins de l’Arche. Elle sera balisée grâce à un mobilier public spécifique permettant de guider les spectateurs jusqu’à l’Arena.
Le tout devra être terminé et livré en même temps que l’Arena elle-même, soit au premier trimestre 2014.
-Côté Puteaux, un hôtel sera construit dans le triangle vacant Dakia-Renaissance.


Quatrième arrêt : au pied de l’Arche.

-Grâce à l’Arena et à l’aménagement du cheminement piétonnier, les échanges seront facilités entre La Défense et Nanterre.
-L’Epadesa étudiera avec les propriétaires concernés leur capacité à ouvrir le centre commercial du côté nanterrien.