Accueil Actualités Petit abécédaire du projet Arena
Petit abécédaire du projet Arena Imprimer

Si le maire de Nanterre et le promoteur du projet souhaitent un geste architectural fort pour caractériser la future Arena 92, les trois architectes encore en lice sont cependant soumis à de multiples contraintes. De A comme Aire centrale à V comme Véhicules, petite revue de détail de leur cahier des charges...

A comme Aire centrale :  l’ARENA disposera d’une aire centrale permanente de 127 mètres de longueur et de 75 mètres de largeur. Elle deviendra tour à tour un terrain pour les pratiques sportives, une zone aménagée pour des spectacles occupant la totalité de l’espace (compétition de jumping…) un espace scénique et un parterre pour des spectateurs assis ou debout…
Pour assurer cette polyvalence, l’aire centrale de l’ARENA sera recouverte de manière permanente d’un gazon synthétique.

C comme Contraintes techniques : elles sont nombreuses pour l’Arena dont le parvis sera situé au-dessus de l’autoroute A 14, de sa bretelle d’accès, des accès pompiers à l’A 14 et de la station de ventilation de l’autoroute.

D comme Dimensions : le futur site de l’Arena est un trapèze d’une surface globale de 28 690 mètres carrés.
Dans une souci de continuité urbaine, la façade sud sera alignée sur la perspective et sur la hauteur des bâtiments construits sur les Terrasses (32m50). Un rehaussement central de l’Arena est cependant envisagé (avec ce rehaussement, le centre de l’Arena devrait atteindre une hauteur de 40 à 45 mètres).

E comme Environnement : Racing ARENA, la Ville de Nanterre et l’EPADESA souhaitent que l’Arena92 s'inscrive dans une démarche de développement durable et de qualité environnementale selon le cahier de prescriptions environnementales de l’EPADESA, avec un effort particulier côté isolation et recours aux énergies renouvelables. But: dépasser  les objectifs de la Haute Performance Energétique fixés par l’EPADESA.

G comme Gradins : les gradins s’organiseront sur 3 niveaux, sauf la façade nord qui ne disposera a priori que de 2 niveaux .
La volée basse accueillera la majorité des spectateurs (environ 2/3) : grand public, sièges affaires, protocolaires.
Le niveau intermédiaire accueillera uniquement les places loges et des sièges affaires qui seront disposées sur l‘ensemble de l’Aréna. Seule la façade nord ne disposera pas de places loges. Cette façade disposera à ce niveau de sièges identiques à ceux de la volée basse.
Les balcons (environ 1/3 des places) seront sur 3 façades de l’Aréna, seule la façade nord ne disposera pas de balcons. Ils accueilleront le grand public.
Pour passer de l’événement sportif à la configuration spectacle,  les six premiers rangs de gradins de la volée basse seront rétractables. Dans la partie nord de l’ARENA, cette modularité pourra être encore plus importante de façon à pouvoir reculer au maximum l’espace scénique dans la limite des bureaux situés sur la façade nord. Les tribunes de la façade sud pourraient être entièrement escamotables afin de bénéficier d’une évacuation importante au niveau de la pelouse en configuration concert.
Avec les gradins repliés, l’aire centrale fera 140,6m de longueur et 88,6m de largeur.

H comme Handicap : la capacité d'accueil dans les gradins des personnes à mobilité réduite (P.M.R.) et de leurs accompagnateurs représentera 0,5% de la capacité totale de l’Aréna. Ces places seront réparties dans les divers secteurs et seront abritées. Ces emplacements seront implantés à une hauteur de 1,50 m minimum  et devront bénéficier d’une différence de niveau par rapport au gradin inférieur garantissant aux PMR une bonne vision du terrain même lorsque les spectateurs se lèveront. Chaque secteur devra disposer de buvette et sanitaires adaptés à la situation de cette clientèle. Ces secteurs devront également être en liaison d'une zone de stationnement qui pourrait leur être affectée. Tous les autres secteurs de l’Aréna (loges, salons, bureaux ...) seront accessibles aux P.M.R. conformément à la réglementation « accessibilité ».

M comme Métro : le projet de prolongation de la ligne 1 du métro traversera le sous-sol du site en diagonale et doit donc être pris en compte dans le projet d’élaboration de l’Arena 92.

P comme Public : l’accès principal du public sera situé sur le parvis des jardins de l’Arche.

R comme Rugby : le terrain de rugby de l’Arena respectera les normes édictées par la FFR (Fédération Française de Rugby) avec une aire de jeu de 100 mètres de long sur 68 mètres de large ainsi que des en-buts de 10 mètres et des dégagements réglementaires minimum de 3m50. Soit un terrain de 127 mètres X 75 mètres.

S comme Scène : en grande jauge (concert de 40 000 spectateurs), elle sera implantée à l’extrémité nord de l’Arena et pourra aller jusqu’à 60 mètres X 15 mètres. En petite et moyenne jauge, elle pourra être installée au milieu de l’enceinte et ses dimensions ne dépasseront pas 25 X 15 mètres.

T comme Toit : l’Aréna sera une enceinte couverte, cependant elle disposera d’une toiture mobile au-dessus de l’aire centrale qui sera ouverte notamment pendant les matchs de rugby. La surface découverte correspondra strictement à l’aire de jeu de Rugby soit 120 X 68 mètres.

V comme Véhicules : les entrées et sorties des véhicules techniques (logistique scénique des tourneurs, maintenance et médias) auront lieu par la RD 914. Les véhicules techniques légers des bureaux pourront pénétrer dans l’enceinte par la rue des Longues Raies prolongée. Le staff spectacle ou sport ( deux cars de joueurs et 10 véhicules légers d’officiels) aura, lui, un accès véhicules par la rue Aimé Césaire.