Accueil Actualités
Actualités
Le conseil municipal vote la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme autorisant le projet Arena Imprimer

prtzamparc-arena123h30, mardi 28 juin 2011, au conseil municipal de Nanterre.  Après deux heures  de débat vif et argumenté, après un an de concertation, de réunions publiques et d’enquêtes, le conseil passe enfin aux votes.

Pour ou contre le projet Arena, c’est la question qui est posée en filigrane derrière les trois délibérations proposées aux votes des élus nanterriens.
Le premier point, le bilan de la concertation préalable à la révision simplifiée du Plan Local d’Urbanisme sur le projet des Jardins de l’Arche (comprenant le projet Arena), recueille 30 oui,  15 non et 8 abstentions.
Puis la révision simplifiée du PLU est approuvée par 30 oui, contre 21 non et 2 abstentions.
Enfin, le conseil adopte le protocole d’usage et les  conventions entre le Racing Arena et la ville de Nanterre par 35 oui, 15 non et 3 abstentions.
Nanterre vient d’ouvrir la porte au projet Arena dans les Jardins de l’Arche et d’entériner les protocoles et conventions engageant le Racing Arena vis-à-vis de la ville.

 
La Convention entre la MEF et le Racing Arena Imprimer
Cette convention d’engagement partenarial pour l’emploi et le développement local a pour principaux objectifs :

- 100 000 heures d’insertion pendant la phase des travaux du stade ;
- Le dépôt de toutes les offres d’emploi crées sur le site auprès de la MEF ;
- La définition en collaboration avec la MEF des plans de formation aux métiers du bâtiment, des services ; de la vente et de la restauration notamment ;
- 40% d’emploi local réservé sur les métiers du stade (placeurs, buvettes)
- 20% d’emploi local sur les embauches liées aux activités commerciales, de services (entretien, sécurité, espaces verts), de gestion de l’enceinte.

Ces documents ont été  présentés au vote du conseil municipal, lors de la séance du 28 juin 2011. Approuvés par le conseil, ils servent de cadre d’échange du comité de suivi associant les riverains, qui sera mis en place dès septembre 2011.

Ils sont révisables et peuvent faire l’objet d’amélioration et de développement, au regard du projet et de la mise en  fonctionnement de l’enceinte.

 
La convention entre la Ville et le Racing Métro 92 (club de rugby) Imprimer

Elle s’intéresse tout particulièrement aux futures relations entre le club de rugby cinq fois champion de France et sa ville hôte, Nanterre. Y est déterminé par exemple le nombre d’invitations  offertes aux  Nanterriens lors de chaque rencontre du Top 14 et du Championnat d’Europe, la participation de l’Arena à certains grands événements sportifs locaux (autour des équipes de basket et de hand-ball), le soutien par le Racing Métro à une ou deux structures ou associations nanterriennes concernant les jeunes, les relations avec le club de rugby de Nanterre –et particulièrement le rapprochement avec la section féminine de l’ESN ainsi qu’avec l’école de rugby.

A noter également un accord de communication entre la Ville et le Racing Métro : la Ville pourra par exemple utiliser l’image des joueurs et le logo du club sous certaines conditions. Elle diffusera en échange  les informations concernant le Racing Métro dans les panneaux d’affichage de type abribus lors des matchs du Top 14 ou du championnat d’Europe.

 
La convention entre la Ville et Stadome (futur gestionnaire de l’équipement) Imprimer

Elle précise les partenariats et les collaborations entre l’Arena et les Nanterriens, dans  un souci de rendre l’équipement le plus accessible possible aux habitants. Cette convention fixe par exemple le nombre d’invitations offertes à la Ville de Nanterre et aux Nanterriens pour chaque spectacle  autoproduit (les seuls dont Stadome maitrise directement la billetterie) mais aussi la possibilité pour les Nanterriens d’assister aux répétitions, ainsi que des tarifs préférentiels pour des relais associatifs et d’action sociale de la Ville.

La convention avec Stadome détermine également les conditions de prêt de l’enceinte –salles et salons- aux acteurs sportifs et culturels de la ville, ainsi qu’aux  associations de riverains, pour des séminaires ou des réunions.

Y sont enfin traitées les questions d’achat de billetterie par la ville de Nanterre, ainsi que de communication réciproque autour des événements qui auront lieu à l’Arena.

 
Le protocole d’usage Imprimer

Il porte sur tout ce qui concerne le fonctionnement quotidien de l’Arena. Exemple : l’adresse de l’équipement. Elle devra être clairement identifiée à Nanterre, y compris bien sûr dans toute la communication autour des spectacles, matchs et événements culturels. Le nombre d’événements y est également fixé, une typologie sera d’autre part déterminée selon le nombre de spectateurs.

Côté bâtiment, le protocole d’usage rappelle les grands principes de la Ville, comme l’existence d’un Plan Climat Territorial et liste les recommandations et obligations faites à Stadome en matière d’intégration urbaine, paysagère et environnementale. Ce protocole prévoit ainsi des aires de livraison intégrées au bâtiment, afin d’en limiter l’impact et les éventuelles nuisances sur le voisinage. Mais aussi des règles de récupération des eaux de pluie, ou encore l’élaboration d’un guide des éco-gestes pour les usagers du stade.

Côté fonctionnement, le protocole d’usage établit la création d’instances participatives et techniques : un comité de suivi du projet, puis un comité de chantier, qui seront suivis en phase d’exploitation par un comité de pilotage, chacune de ces instances associant des représentants des riverains.
Au quotidien, le protocole d’usage détermine des règles d’utilisation du parvis, la fixation d’une signalétique spécifique et la gestion des déchets.
Le protocole d’usage précise enfin les règles de fonctionnement de l’Arena  lors d’un événement : informations aux riverains, renfort  de l’offre en transports en commun, définition du périmètre de sécurité, fermeture de certaines rues, stationnement des voitures et des deux-roues, nettoyage et entretien des espaces publics.

 
Protocole et conventions pour définir les relations entre la ville, Stadôme et le Racing Arena Imprimer

prtzamparc-arena5Déterminer un cadre d’invitation et de tarif préférentiel lors des événements. Fixer un  objectif d’emplois liés aux événementiels (placement, buvettes) réservés aux habitants de Nanterre. Définir les conditions de prêt de l’enceinte pour les manifestations locales. Etablir les règles de rapprochement entre le Racing Métro 92 et le club de rugby nanterrien de l’ESN : voici quelques-unes des questions traitées dans les protocole et conventions qui ont  été soumis au  vote du conseil municipal du 28 juin 2011. 

 
Enquête publique élargie à quatre communes pour le projet Arena Imprimer

Du 9 juin au 9 juillet, les habitants de Nanterre, Puteaux, Courbevoie et la Garenne-Colombes sont invités à donner leur avis sur le projet Arena. Une enquête publique portant sur l’impact du projet sur l’environnement est en effet organisée dans les 4 communes concernées par le projet d’équipement sportif et culturel dans le cadre de la procédure d’’instruction du permis de construire par les services de l’Etat.

Le dossier de l’enquête publique est consultable à l’accueil de la Direction de l’Aménagement et du Développement, 16ème étage de la Tour A de l’Hôtel de ville – 130 rue du 8 mai 1945, de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30.

Quatre permanences sont prévues à Nanterre de 9h à 12h :
Le jeudi 9 et le mercredi 15 juin, au 13ème étage de la tour A de l’Hôtel de ville, 130 rue du 8 mai 1945.
Les samedis 2 et 9 juillet, à la Mairie de quartier Les Terrasses, 215 Terrasse de l’Arche.

 
Inauguration de l’exposition sur le projet architectural Arena Imprimer

Lundi 6 juin à 18 h30, il y avait foule à la mairie de quartier Les Terrasses pour l’inauguration de l’exposition consacrée au projet architectural de l’Arena : 90 personnes environ, parmi lesquelles de nombreux élus nanterriens (Patrick Jarry, Gérard Perreau-Bezouille, Hassan Hmani, Didier Debord, Christine Bourcet, Zahra Boudjemaï, Jamel Mazouzi, , Rossana Morain, Jean-Pierre Campos et Corinne Husson) mais aussi des représentants des entreprises installées sur les Terrasses *, des membres de l’Epadesa Etablissement Public d’Aménagement La Défense Seine Arche (dont son directeur général Philippe Chaix) ou encore des membres des associations de riverains.

 
Une exposition aux Terrasses pour découvrir le projet de Christian de Portzamparc Imprimer

prtzamparc-arena3Une maquette animée de la future Arena imaginée par l’atelier Christian de Portzamparc, un film 3D montrant l'enceinte en fonctionnement et une présentation des 27 projets ayant participé au concours d’architectes : voilà ce que vous pourrez découvrir bientôt dans l’exposition consacrée au projet architectural de l’Arena.

 
« Une grande présence douce et horizontale au milieu d’un quartier vertical » Imprimer

prtzamparc-arena1Interview de Christian de Portzamparc, architecte lauréat du concours lancé par le Racing Métro 92 pour la réalisation de la future Arena92.

Question : Quelles ont été vos idées directrices du point de vue de la fonctionnalité du lieu et de son intégration dans le paysage urbain ?

Christian de Portzamparc :
« Le futur site de l’Arena est situé en plein cœur de ville, une ville dense même si le cimetière, zone calme, n’est pas loin, avec le métro en dessous, le train et les autoroutes tout près, les tours, les immeubles d’habitations… L’idée qu’un stade,  grand symbole public, s’installe ici, c’est rare et magnifique ! On est aussi entre quatre rues, avec une géométrie contrainte, rectangulaire.
J’ai voulu garder l’image du stade qui est quelque chose qui rassemble, en dessinant un bâtiment plutôt ovoïde que rectangulaire.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 11