S'informer
Une Arena oui mais...
Pourquoi ? Imprimer

rugby_vignette

Le stade Yves-du-Manoir à Colombes est devenu trop exigü selon le Racing Métro 92 pour accueillir les spectateurs des matchs  du Top 14 ; il est d'autre part mal desservi par les transports en commun.

Pour le club centenaire ciel et blanc, le choix de Nanterre est idéal: un site facilement accessible, un réseau de transports en commun très dense, et Paris tout proche...

 

© Frédéric Porcu / RM92

 
Pour qui ? Imprimer

Cet équipement accueillera les Nanterriens bien sûr mais également les habitants du 92, les Franciliens,  les supporters de rugby ou visiteurs venus de tout le pays.

Tous les amateurs de grands événements sportifs et culturels devraient pouvoir y trouver leur bonheur: jeunes, seniors, familles, fans de rugby, friands de compétitions sportives et aussi mélomanes et rockeurs...

Environ 20 matchs de rugby et 10 grands concerts et spectacles sont prévus, soient 30 grands évènements par an qui attireront entre 20 000 et 40 000 spectateurs.

 

 
Où ? Imprimer

vue_bouvets_vignetteL'Arena se situera à Nanterre, au pied de l’Arche de La Défense, à la place des actuels terrains de sport des Bouvets. 

Ces terrains - qui appartiennent à la commune de Puteaux - sont situés entre les cimetières de Puteaux et de Neuilly-sur-Seine.

Principales voies de circulation à proximité : la route départementale 914 qui longe la voie ferrée et le boulevard circulaire.

Les habitations les plus proches sont les deux programmes de logements des Terrasses, situés l'un sur le boulevard des Bouvets, l'autre sur le boulevard de Pesaro. Le premier est en cours de finition, le second vient d’être livré. Les autres logements sont plus éloignés.

 
Quel stade ? Imprimer

Le stade aura une capacité d’accueil moyenne, de 32 000 places pour les matchs de rugby et de 40 000 places maximum en configuration concert.

A titre de comparaison, le Stade de France a une capacité de 80 000 places et le futur
stade de Lille pourra accueillir 50 000 spectateurs.

Son toit amovible ferait de l’Arena la plus grande salle de spectacles de la région, ce qui permettrait à la France de rattraper une partie de son retard dans la réalisation de ce type d’équipements, notamment par rapport à l’Allemagne, l’Espagne ou aux pays d’Europe du nord.

 
Pour quels événements ? Imprimer

L’Arena pourrait accueillir plusieurs types d’événements :

- des matchs de rugby

- des compétitions de sport en salle : basket, handball, volley, hockey, judo, escrime, foot en salle, etc.

- des concerts et spectacles

- mais aussi des séminaires, congrès, réunions d’entreprises, etc.

Le toit serait ouvert uniquement pour les matchs de rugby. La taille des tribunes serait modulable et selon les événements accueillis, le sol deviendrait une pelouse, un parquet ou de la glace...

 
Combien ça coûte ? Imprimer

La construction de cet équipement ne coûterait rien à la ville de Nanterre, l’Arena étant entièrement financé par des fonds privés.

La réalisation du bâtiment lui-même et des activités associées (bureaux, boutiques, restauration rapide) représente un investissement estimé à 205 millions d’euros.

Cet investissement sera assuré par la société Racing Arena, dirigée par Jacky Lorenzetti, le président du club de rugby du Racing. 

L’intervention publique dans ce dossier se limite à trois actions :

- l’achat des terrains par l’EPA Seine-Arche pour la somme de 11 millions d’euros.

- le financement des espaces publics par l’EPA Seine-Arche dans le cadre de la ZAC Seine-Arche.

- le financement de la restructuration de la route départementale 914 par le département des Hauts-de-Seine. Ce dernier point correspond à un besoin exprimé depuis très longtemps par la ville de Nanterre, indépendamment du projet Arena.

 
C'est déjà choisi ? Imprimer

Non. Un concours d’architecture a été lancé au printemps 2010 par le Racing.

Vingt-sept architectes ont répondu, parmi lesquels les plus grands noms de l’architecture française et internationale.

 Le 13 juillet 2010, un jury de 14 personnes, dont trois représentants de la ville de Nanterre, a retenu quatre projets. Ils étaient présentés par Marc Mimram, Christian de Portzamparc, Jean-Michel Wilmotte et Jean-Pierre Buffi.

Ces quatre architectes sont entrés dans un dialogue compétitif afin de démontrer qu’ils répondent aux exigences techniques et économiques.

Le lauréat sera désigné à la mi février 2011.

 
Combien de temps dureraient les travaux ? Imprimer

Si le conseil municipal vote la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) en juin 2011, les travaux pourraient démarrer début 2012.

Ils devraient durer deux ans. La période du chantier serait mise à profit pour préparer le bon déroulement des événements avec tous les acteurs concernés : club, ville, préfecture, riverains, commerçants, entreprises, associations, etc

L'ouverture de l'Arena pourrait avoir lieu au printemps 2014.